Attaque du loup à Bellegarde

Vendredi, 13. juin. 2014

Les échantillons récoltés sur le cadavre d’un agneau, dans la région de Bellegarde, contenaient l’ADN d’un nouveau loup mâle, jamais observé auparavant en Suisse. Pour Fribourg, il s’agit de la première attaque sur des animaux de rente en 2014.

Jeudi 1er mai 2014, un éleveur a annoncé au garde-faune qu’il avait trouvé dans son pâturage, situé dans la région de Bellegarde, le cadavre d’un agneau âgé de deux mois. Des échantillons ont été prélevés et envoyés au Laboratoire de biologie de la conservation, à l’université de Lausanne, pour des analyses génétiques. Celles-ci attestent que l’agneau a été tué par un loup non répertorié sur le territoire suisse – il se prénomme désormais M46.

Il s’agit de la première attaque d’un loup sur des animaux de rente dans le canton de Fribourg en 2014. Pour rappel, 55 animaux avait succombé à ce prédateur en 2012. Les mesures de protection des troupeaux prises sur les alpages avaient permis de diminuer ce nombre à 23 l’année suivante.

L’individu identifé est probablement d’origine italienne. Souvent, les loups qui quittent leurs lieux de naissance pour s’approcher des Préalpes ne sont pas remarqués. Ce sont en effet des animaux craintifs qui fuient l’être humain. GRU

By |2018-09-24T17:15:37+02:0015 juin 2014|Articles de presse|0 Comments