La traque de M121 s’étend sur toute la plaine

Le Canton a étendu la zone de tir visant le loup isolé à l’origine de l’attaque de Saint-Barthélemy. Elle va désormais de Bonvillars à Chardonne. C’est sans doute le périmètre de tir le plus large depuis le retour du loup en terres vaudoises. Depuis mi-avril, soit six jours après la retentissante action des éleveurs qui avaient déposé les cadavres de leurs bêtes devant le château Saint-Maire, les gardes faune de l’État sont autorisés à abattre le prédateur sur la quasi-totalité quasi-totalité de la plaine. Le périmètre va en effet de Bonvillars à L’Isle, en passant par Morrens, Chardonne et Thierrens, [...]