Petit gibier2020-06-19T12:21:13+02:00

Recensements tétras-lyres: ÉTÉ 2020

Les dates ci-dessous sont déjà arrêtées et nous espérons qu’elles conviendront à tous.

Recensement du mardi 04 août 2020:

  • Région “Chessy – Molard – Folly” (en dessus de Montreux idem années précédentes)
  • Rendez-vous : Buffet de la gare, aux Avants, à 06’30 h.

Recensement du mardi 11 août 2020:

  • Région de la Pierre du Moëllé (parcelles Grdes Charbonnières et Bois des Arlettes)
  • Rendez-vous : place de parc du restaurant de la Pierre du Moëlle à 06’30 h.

Recensement du vendredi 14 août 2020:

  • Région “Arpille RC” (idem années précédentes)
  • Rendez-vous : place de parc du Col de Lacroix à 06’30 h. coord: 576 050 / 130 200

Recensement du mardi 18 août 2020:

  • Région “la Vy-Boveyre”  (idem années précédentes)
  • Rendez-vous : place de parc de la Vy-Boveyre à 06’30 h. coord: 573 200 / 131 025

Recensement du lundi 24 août 2020:

  • Région “Col du Pillon” (idem années précédentes)
  • Rendez-vous : place de parc du col du Pillon à 06’30 h. coord: 582 075 / 133 625

Concerne les conducteurs des chiens:

Les chiens doivent impérativement respecter les oiseaux, but visé “accident 0”. Il n’est pas prévu de faire de test avec les chiens, donc nous vous faisons entièrement confiance dans l’engagement de vos compagnons. Si d’aventure un chien ne respecte pas les oiseaux, nous nous réservons le droit de l’abstenir de participer au comptage.

Tout en restant à votre entière disposition pour d’éventuels renseignements, en vous remerciant pour votre engagement et dans l’attente de notre prochaine rencontre, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos cordiales salutations.

Les surveillants de la faune, circ. 8 et 9  Pfund Yves / Luc Jacquemettaz


Essartage et entretien des vernes 2020

 Samedi 15 août 2020: Rendez-vous 08h00 Col de la Croix.

  • Selon le programme des candidats chasseurs 2020
  • Le chasseur qui aura participé à une journée d’essartage pourra prendre le permis de chasse du petit coq.

 Art. 17         Conditions de participation pour la chasse du tétras-lyre

  1. Chaque chasseur doit avoir participé aux recensements du tétras-lyre ou au minimum à une journée d’entretien de biotope l’année où il entend pratiquer cette chasse.
  2. Chaque chasseur doit utiliser un chien d’arrêt dressé.
  3. Le plan de tir est fixé à 10 oiseaux au maximum. Il pourra être revu à la baisse en fonction du succès de la reproduction estimée par les recensements annuels.
  4. Les chasseurs sont tenus informés par les surveillants permanents de la faune des secteurs où le tir est interdit.

Information et inscription:

Luc Jacquemettaz  079 230 53 49  /  Pfund Yves 079 237 41 41


tetras_lyre_011

Tenter de limiter l’impact des nouvelles machines

Les machines agricoles, de plus en plus larges et rapides, laissent peu d’espoir à la faune sauvage quand elle s’y trouve confrontée. Certaines pratiques permettent de limiter cet impact. Des constructeurs se penchent sur le problème.

L’évolution du matériel agricole donne naissance à des machines avec des largeurs et des vitesses de travail plus importantes. Le petit gibier, présent dans une parcelle en train d’être travaillée, a de moins en moins de chance d’en réchapper. Certaines pratiques, comme la récolte centrifuge, peuvent aider à limiter l’impact des engins sur la faune sauvage.

Des constructeurs ont, par ailleurs, développés certains outils qui ont pur but l’effarouchement ou le repérage des animaux.

Le Tétras-lyre

(Tetrao tetrix), également appelé coq des bouleaux ou petit coq de bruyère (par opposition au grand tétras), est un oiseau sédentaire, symbole des Alpes européennes. Sa distribution est nordique et boréo-montagnarde.

Nous pouvons agir avec efficacité sur la modification des biotopes en luttant contre l’envahissement des vernes (aulnes) par leur coupe. Ce travail rencontre l’approbation de toutes les parties y compris propriétaires et exploitants. II nécessite de la main d’oeuvre et de la bonne volonté. De plus ce «nettoyage» est propice à une multitude d’autres espèces végétales et animales y compris les grands animaux de chasse.

Un effort particulier sera mené au sujet de cet oiseau pour diverses raisons. Outre le fait qu’il demeure un remarquable gibier pour chien d’arrêt, cet oiseau est sans doute menacé par de multiples facteurs allant des effets du réchauffement climatique, en passant par le déprise pastorale, l’impact des dérangements, l’impunité des prédateurs (lynx) pour ne citer que quelques éléments.

Recensement Tetras-lyre de 1999 à 2013

[/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]